Charte de la mobilité

La CGT Spercrif a voté CONTRE… la charte mobilité au CTP du 13 mai dernier
Même si sur la base de nos propositions écrites nous avons obtenu des avancées telles que :
⇒  Présentation de tous les reclassements en CAP
⇒  Possibilité d’adresser sa candidature par courrier en cas de difficulté d’accès à un poste informatique
⇒  Prise en compte du rapprochement domicile/travail dans les critères de mobilité
⇒  Uniformisation des entretiens dans les antennes RH pour les agents des lycées
Nous sommes encore loin du compte :
⇒  Pas de création de postes, seules susceptibles de répondre aux besoins de reclassement
⇒  Remise en question de la confidentialité de la démarche
⇒  l’agent est invité à informer son chef de service de sa démarche de mobilité
⇒  le recruteur est en droit de se mettre en relation avec son chef de service sur simple information de l’agent
⇒  Une entrave à la mobilité avec obligation d’ancienneté minimale de deux ans avant de candidater sur un poste à pourvoir
⇒  Pas d’engagement à ce que les entretiens ne soient pas vécus comme remettant en question les compétences