NOS REVENDICATIONS

SALAIRES

Salaire minimum à 1 700 euros
Augmentation pour tous de la valeur du point d’indice
Intégration de toutes les primes dans le salaire et le calcul des retraites
Refonte des critères d’attribution de la NBI

CARRIERES

Avancement – promotion

  • Nomination de tous les agents remplissant les conditions d’avancement à l’intérieur de leur catégorie
  • Révision des quotas et des ratios
  • Meilleure prise en compte de l’ancienneté
  • Remise à plat de la procédure d’entretien annuel, révision des critères 

Mobilité

  • Fin de la mobilité forcée dans les lycées en cas de promotion interne
  • Développement de la mobilité des carrières entre Siège et lycées
  • Prise en compte du rapprochement domicile/travail par les services RH lors des demandes de mobilité

 

EMPLOI ET FORMATION

Titularisation des 500 agents non-titulaires exerçant sur poste permanent que la loi permet d’intégrer sans concours
Titularisation des 500 collègues qui sont actuellement vacataires de longue durée
Création de 500 postes de remplaçants permanents dans les lycées
Renforcement des services RH :1 psychologue pour 2 500 agents soit un par antenne et 1 pour le siège,  création de 2 postes d’assistantes sociales, création d’un service dédié aux retraites,
Création des postes nécessaires lors du vote de tout nouveau dispositif 

Formation

  • Droit à une formation personnelle et librement choisie, sans lien nécessaire avec les missions exercées
  • Mise en place d’une commission paritaire examinant les demandes de formation
  • Non imputation du DIF en cas de préparation concours/examens professionnels  

ACTION SOCIALE

Pour une Action sociale à hauteur de 3% de la masse salariale, revalorisation de la subvention annuelle de l’Ascrif, accès au bilan annuel de la consommation des prestations d’action sociale 

  • Cantine : internalisation en régie, développement produits frais, bio et circuits courts, augmentation de la prise en charge de l’employeur
  • Mise en place d’un contrat de groupe pour la mutuelle/prévoyance
  • Logement : diffusion de la liste des logements vacants aux demandeurs, maintien de la commission logement (représentants du personnels-employeurs), examen par la commission logement des attributions de logements dans les lycées après leur vote en CA, information de la commission logement en cas de refus de dossier par les bailleurs   

SANTE, CONDITIONS DE TRAVAIL ET ORGANISATION DES SERVICES 

  • Pour une politique unique de gestion du personnel, pour une uniformisation des réponses faites aux agents
  • Développement d’une politique de prévention des addictions et des risques psychologiques par la médecine du travail
  • Mise en place d’une politique de reclassement au siège et dans les lycées
  • Information et réunion immédiate des élus CHSCT pour tout accident de service
  • Consultation véritable des personnels avant toute réorganisation de service
  • dégel des dépenses de fonctionnement dans le matériel courant : imprimantes, petites fournitures
  • augmentation du parc automobile 

 Lycées : 

  • Affirmation de l’autorité de l’employeur face aux équipes de direction des lycées
  • Établissement du planning annuel de travail : les agents doivent être consultés obligatoirement, et le planning doit être communiqué au 1er octobre, conformément au règlement Temps de travail.
  • Respect des fiches de poste régionales par les équipes de direction
  • Plan de Prévention des Risques de chaque lycée centralisé à la Région et librement consultable
  • Reconnaissance de la pénibilité au travail
  • une salle de repos et des vestiaires dans chaque établissement
  • accès à un ordinateur avec connexion  internet dans une salle dédiée : accès direct au formulaire GTA (qui gère les absences et les demandes de congés) et à E-lien, comme c’est le cas pour les agents du siège

Libre accès des élus CHSCT dans les lycées, sur simple demande.