Encart accueil

L’EMPLOI PUBLIC, UNE BATAILLE SUR TOUS LES FRONTS

Les services publics sont l’outil de notre solidarité nationale.

C’est grâce à leur existence que nous pouvons corriger les inégalités qui creusent les différences et créent l’injustice. Car nous ne sommes pas tous égaux devant la santé, le travail, l’école, le logement, l’énergie, les transports…

Les services publics constituent un bénéfice social, et permettent d’apporter plus d’équité, de progrès social, de développement humain et durable.

C’est pourquoi la CGT est résolument mobilisée pour préserver et développer les services publics et permettre à ses agents d’exercer leurs missions dans la durée et la neutralité garanties par le statut.

A la Région, nous demandons au Président de faire de l’emploi public et du fonctionnement de l’administration une priorité de son budget.

EMPLOI/LUTTE CONTRE LA PRECARITE

La rentrée de septembre s’est faite sous le signe des restrictions budgétaires en matière d’emploi. Et pourtant les besoins existent !

  • non remplacement de collègues en arrêt maladie,
  • postes vacants qui restent non pourvus,
  • besoins sous évalués et remontées des services bloquées 

Tout cela contribue à la détérioration de la santé au travail et de la qualité du service rendu. Il faut une quantification exacte des besoins dans les services et dans les lycées.

Il faut immédiatement titulariser ceux dont le statut le permet, recruter à hauteur des nécessités et donc inscrire les postes au BUDGET 2015

Ce que nous avons obtenu :

  • Budget 2014 : création de 50 postes, 30 postes dans les lycées et 20 au siège
Nous voulons 
  • La titularisation immédiate des 475 vacataires sur postes permanents dans les lycées
  • La création d’une équipe mobile de remplaçants en créant immédiatement 500 postes permanents permettant de titulariser les 460 vacataires assurant déjà ces fonctions
  • La titularisation immédiate des agents de catégorie C du siège et la pérennisation des contrats dans la perspective d’une intégration par concours
  • Le maintien des emplois saisonniers
  • Les Moyens spécifiques pour la rémunération des 70 emplois d’avenir